F-ADRA dans la peupleraie ….

Le 25 Mars 2012, dès potron-minet 🙂 ,  j’ai eu l’honneur de déclencher un exercice de type SATER B sur le département du Val d’Oise,  à destination des équipes de l’ADRASEC 95.
En accord avec les autorités, la recherche a été étendue pour la première fois aux départements limitrophes,  et plus particulièrement  l’Oise.


L’indisponibilité (virtuelle)  de notre Préfecture nécessitait la mise en place d’un PC mobile, ce qui rajoutait une difficulté supplémentaire à l’exercice. Le crash était simulé au milieu de tourbières et de marais perturbant la diffusion des signaux émis par la balise…
Tous ces facteurs confondus rendaient donc particulièrement difficile la localisation de l’épave de l’avion et de ses  passagers.
Car épave , il y avait …. ayant pris pris soin de disperser sur zone les débris de F-ADRA,  avion affrèté pour l’occasion 😉 ,  puisqu’il n’existe aucun appareil immatriculé F-ADRA à la Direction Générale de l’Aviation Civile.

07h34 : Scénario transmis  à l’ensemble des équipes : Aujourd’hui 25/03/2012 à 04h15 Zoulou, l’appareil F-ADRA de type CESSNA 182 a décollé de LFFE Enghien Moisselles pour un vol VFR sans plan de vol. (destination inconnue, nombre de personnes à bord inconnu).
A 4h23 Zoulou, le pilote s’est signalé sur 118.800 (Pontoise)  en auto information :
MSG= « … Romeo alpha, verticale echo 1500 pieds, pour transiter dans votre TMA  et sortir par le point novembre whisky, avec 7000 au transpondeur »…
A 4h28 Zoulou, le contrôle aérien enregistre dans cette zone pendant quelques instants un code transpondeur 7700 non identifié.
L’appareil étant équipé RBDA, un SATER B est déclenché en Val d’Oise.

09h34 : Indice supplémentaire transmis au PC
Les autorités nous signalent que des habitants de la commune de Monneville (60) ont entendu au dessus de chez eux des bruits suspects de moteur d’avion ayant des ratés vers 4h30 du matin…..

Les 7 équipes de recherches arrivent alors  sur zone par le biais des recoupements radiogoniométriques mais vu l’état du terrain, c’est une recherche pédestre qui leur permettra finalement de retrouver la carlingue de l’avion, les balises de détresse et les passagers représentés.

Beaucoup d’enseignements à tirer de cet exercice qui se conclura par un débriefing dans la salle du conseil de la mairie de Liancourt-Saint-Pierre (60)  mise à notre disposition pour l’occasion par Monsieur le Maire.

         

Documentation ( Source : Sercice d’Information Aéronautique)
Cartes de l’aérodrome de Pontoise Cormeilles-en-Vexin
Procédures de recherche et sauvetage aéronautiques

Remerciements :
Services officiels et autorités de tutelle ( Préfecture, RCC, Gendarmerie, Pompiers ),
Monsieur le Maire de Liancourt-Saint-Pierre (60),
Jean-Marie pour sa formation permanente et ses conseils avisés,
Patricia et Patrice  pour leur accueil sur place et leur assistance,
René de l’ACCM Aérodrome de Bernes sur Oise,
Daniel, responsable ADRASEC 60,
Et tous mes copains RASEC du 95 pour leur dévouement,  leur efficacité,  leur bonne humeur  …. même si parfois ils paraissent comme ici un peu dubitatifs ….. 😉

 

 

Ce contenu a été publié dans Général, Sécurité civile. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à F-ADRA dans la peupleraie ….

  1. Douchet Eric dit :

    Salutations,

    Voilà un bel exercice et un noble engagement.
    Souhaitant passer une licence radioamateur, j’espère pouvoir un jour me mettre au service d’une ADRASEC. Alors à bientôt, qui sait ?

    Cordialement, Eric.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *